Les Concepts en improvisation

 

 

Lorsque l'on parle de concepts en improvisation on parle en réalité de "canevas" ou de "décorum". Le match d'impro, aves son décorum qui lui est propre, est donc un concept d'impro. C'est donc la manière dont un spectacle est dirigé ou présenté qui va définir son "concept". On a pris pour habitude en Belgique (francophone) de catégoriser les concepts en "improvisations courtes" et "improvisation longue forme". Ce dernier est emprunté du terme anglais "longform" mais il n'a pas la même signification à l'origine comme on va le voir plus bas. De plus catégoriser les concepts en fonction de la durée de la ou des improvisations montre très vite ses limites.

 

Shortform ou longform ?

 

Forme courte ou forme longue ? N'importe qui vous répondra qu'une impro de 5' est une forme courte et une impro d'1h20' est une forme longue et ce serait assez logique n'est-ce pas ?

 

Si on traduit les termes "shortform" et "longform" littéralement on pourrait effectivement arriver à une telle conclusion mais c'est évidemment plus complexe que cela.

Le terme "longform" a été inventé tout simplement par opposition au terme "shortform" qui désignait à l'époque les improvisations avec des contraintes (temps, catégories, ...). Certains traduisent d'ailleurs shortform par close-form et longform par open-form. Cela n'avait donc aucun rapport avec la durée de l'improvisation ou même du spectacle.

 

Ce qui définit dans le fond un shortform et un longform se trouve dans le jeu de l'improvisateur lui-même. Si l'improvisateur, avant même d'improviser sa scène, sait dans quel canevas il va jouer cette scène, quels rebonds il pourra utiliser, quelle blague il pourra lancer pour faire rire à coup sûr le public,... alors dans ce cas c'est un shortform. Si au contraire il peut se lancer, sans filets, dans l'instant présent et par là même se surprendre alors c'est un longform. Bien évidemment une telle définition, avec toutes les subtilités qu'elle peut contenir, est ouverte à toutes les interprétations et il est pour ainsi dire impossible d'établir une frontière nette qui fasse l'unanimité entre tous.

 

Mais attention que la différence se définit dans le jeu et non dans le concept. Prenons le Harold par exemple. Le Harold consiste en un mot, donné par le public, et qui va servir de base à toutes les improvisations du spectacle. Ce concept existe de manière structurée et de manière déstructurée. Si la manière structurée suit un canevas rigide, ça n'empêche pas d'être un longform. Pourquoi ? Car malgré la rigidité du canevas les improvisateurs conservent une énorme liberté dans leur jeu et peuvent encore se surprendre, la suite de l'histoire n'est pas cousue de fil blanc.

 

Mais est-il possible d'aller encore plus loin et d'improviser jusqu'au concept même ? La réponse est : oui !

Totalement absent du paysage belge, on appelle cela le freeform. Dans le freeform les improvisateurs découvrent en même temps que le public les spécificités du concept qu'ils sont en train de jouer... et d'inventer.

 

Narratif ou Non-Narratif ?

 

Chaque concept pouvant être transformé dans la durée ou dans ses règles de base, le plus simple est de catégoriser les concepts selon leur base : narrative ou non. On parlera également d'improvisation "dirigée" ou "organique". Par exemple un match propose des improvisations "dirigées" vu qu'elles sont limitées dans le temps, dans une catégorie, avec certaines contraintes bien spécifiques. Le Harold pour sa part propose des improvisations "organiques", les improvisateurs étant libres de jouer ce qu'ils veulent et comme ils le veulent, le mot de départ n'étant qu'une inspiration. Par essence un concept narratif est "dirigé", l'histoire unique étant une contrainte stricte.

A noter que le plus souvent le "concept" n'est jamais qu'un prétexte pour donner un semblant de cadre qui permette de donner la première impulsion à l'improvisation, s'enfermer dans les codes du "concept" va d'ailleurs à l'encontre du principe même de l'improvisation.

Les noms originaux ont été gardés en anglais.

 

 

Exemples de concepts non-narratifs (associatifs) :

  • Harold : (dans sa version originale déstructurée) : 1 mot au départ inspire toutes les scènes.
  • Morphing Stories : La 1ère scène inspire la seconde, la seconde inspire la 3ième, etc.
  • Seven Words : Sur la même base que Morphing Stories mais avec une contrainte en plus : 7 mots sont donnés par le public au départ (nom commun, pronom, onomatopée,...) et ceux-ci sont les seuls que les comédiens pourront prononcer tout le long du spectacle.
  • Found Objects : Les scènes sont inspirées par des objets qui appartiennent aux improvisateurs, le tout est mixé avec des vrais monologues sur ces objets.
  • Thread : Un objet (réel) apparaît dans chaque scène.
  • The Bench : Un jour dans la vie d'un banc public.
  • Roethke : Un poème existant en guise d'inspiration, des parties du poème et des informations sur la biographie de l'auteur sont lues pendant le spectacle (entre les scènes).
  • Translation Variation I : Chaque improvisateur parle dans sa langue natale.
  • Translation Variation II : Chaque improvisateur parle dans la langue qu'il maîtrise le moins. Il doit savoir quand même une dizaine de mots minimum, et leur signification.
  • Monologic : 3 vrais monologues en guise d'inspiration, les monologues continuent pendant le spectacle.
  • Follow the Leaver (aka Follow the Action) : Quand un personnage quitte une scène, le public crie "Follow the Leaver" ("suivre le sortant"). Celui qui était sorti démarre une toute nouvelle scène sans rapport avec la précédente (à l'exception de son personnage).

 

Exemples de concepts narratifs au récit linéaire unique :

  • Genre : Policier, Comédie Romantique, Vaudeville, ...
  • DeTales : Les improvisateurs représentent un lieu, à l'échelle, avec leurs doigts puis, comme avec un zoom, vont entrer dans ce lieu pour y jouer toutes les scènes qui s'y passent.
  • Straight Story : une histoire sans flashbacks, sans grande ellipse de temps, et tous les improvisateurs gardent leur personnage.
  • All Together : Conte de fée dans lequel les improvisateurs jouent les personnages mais aussi l'environnement, les objets, les sons, ... Tout le monde peut jouer tous les rôles.
  • Taped : Un lieu avec 3 "sous-lieux" de départ marqués au sol. Les histoires commencent séparément dans les "sous-lieux" mais se rassemblent par la suite.

Exemples de concepts narratifs aux récits linéaires multiples :

  • Harold Structuré : 3 histoires, après chaque tour un jeu d'impro est organisé puis les 3 histoires continuent.
  • Lotus : 3 histoires sur 3 parties de la scène, chaque improvisation s'inspire d'une dynamique de l'improvisation précédente.
  • Triple Play : 3 histoires, 3 genres, le narrateur annonce la partie suivante.
  • Director's Cut : Bataille entre plusieurs réalisateurs pour que l'un d'entre eux puisse finir son histoire.

 

Exemples de concepts narratifs à narration implicite :

  • Spoken : Les 2 personnages principaux se croisent dans une scène centrale. Ils ne se connaissent pas et échangent seulement 3-4 phrases. Cette scène sera rejouée plusieurs fois pendant le spectacle mais jamais expliquée (même à la fin). Toutes les scènes développent la vie de ces 2 personnages principaux de manière non-chronologique. Aucune des scènes jouée ne mène ou n'a de lien avec la scène centrale.
  • Melanie : Les spectateurs entendent des informations "cachées" sur les personnages.
  • Deconstruction : Une longue scène est rejouée plusieurs fois. Entre ces différentes fois on plonge dans plusieurs espaces : le Monde (personnages auxiliaires, vie du village à une autre saison, ...), l'Énergie (variations sur les différentes énergies exploitées dans la longue scène), le Thème (variations sur les différents thèmes exploités dans la longue scène comme par exemple l'enfance, les vacances, le soleil,...) et enfin la Tangente (un élément de la longue scène me fait penser à un autre élément qui m'inspire... Ex : la scène se passe à Pâques, Pâques me fait penser à des oeufs, les oeufs m'inspirent une scène avec des poules).
  • Campfire : A partir d'un feu de camp (ou autre lieu en groupe) les souvenirs remontent à la surface et sont joués (sans ordre particulier).

 

 

Les Concepts joués en Belgique (francophone)

 

Comme expliqué dans L'Histoire du Match, celui-ci a eu une très forte influence dans le monde de l'improvisation belge. Du coup bon nombre de concepts en Belgique peinent à se séparer d'un maître de jeu, d'un maître de cérémonie et parfois même à ne pas faire 2 équipes distinctes. De plus en Belgique on ne connaît pas bien l'improvisation "organique" : sur 1000 spectacles joués en Belgique durant la saison 2016-2017, seuls 10 Harold proposés par la Compagnie Tadam offrent un exemple de ce genre de canevas.

Voici tous les concepts (ou presque) que vous pourrez retrouver tout au long de l'année en Belgique, rangés par ordre alphabétique :

© = Concept soumis aux droits d'auteur près de la SACD

 

A2

Joué par : Gilles Delvaulx et Amandine Vandormael au : Le Petit Chapeau Rond Rouge à Etterbeek (Bruxelles) depuis :

Quatre improvisations de 20' qui explorent toutes les relations qui peuvent se tisser entre un homme et une femme.

 

Bingo

Joué par : La Compagnie Tadam à : La Cellule 133a à Saint-Gilles (Bruxelles) depuis :

Comme pour le Bingo original, un tourni-boule fait sortir un numéro au hasard et le public coche la grille qu'il a reçu à l'entrée. Chaque improvisation reçoit une impulsion d'un membre du public qui vient de cocher un numéro gagnant. Le premier membre du public à avoir une combinaison gagnante et qui crie "Bingo" reçoit un prix comme dans la version originale.

 

Cabaret d'Impro

Sans décorum particulier, le cabaret d'impro est un spectacle où les improvisations s'enchaînent avec le plus souvent l'aide du public pour donner l'impulsion de départ de chaque impro (thème, mot écrit sur une feuille,...). Les improvisateurs forment une seule équipe sur scène et il n'y a donc pas de compétition dans ce genre de spectacle. Appelés simplement "Cabaret d'impro" en France et chez certaines équipes proches de la frontière française, en Belgique ces spectacles ont souvent leur nom propre. On citera par exemple :

- Choc d'improvisation, joué par la Compagnie FMR à l'Espace IND à Jemappes depuis :

- Jeud'Impro, joué par : Jeud'Impro au Le Petit Chapeau Rond Rouge à Etterbeek (Bruxelles) depuis :

- Cabaret (de Noël, des vacances,...), joué par : Les Souffleurs de Mots à La Fenêtre à Tournai depuis :

Catch Impro

Joué par : La Compagnie Tadam à : La Cellule 133a à Saint-Gilles (Bruxelles) depuis :

Joué par : l'ATIM pour un Royal Rumble (festival) au : PASS à Frameries depuis :

Joué par : Les Emplumés & Les Souffleurs de Mots au : Quai des Bananes à Tournai depuis : 2015

Joué par : Le Banana's Fight Club au : Quai des Bananes à Tournai depuis : 2017

Joué par : Le Catch T'Amère à : L'Amère à Boire à Ixelles (Bruxelles) depuis : 2014

Joué par : Caméléon Créations au Centre de Création des Belneux à Mons depuis : 2007

Créé par l'Inédit Théâtre à Strasbourg avec l'aide de la Compagnie Tadam de Bruxelles, le Catch Impro (et non pas catch d'impro comme certains le pensent), est une confrontation de 2 équipes de 2 improvisateurs. Contrairement au match où l'arbitre peut siffler des fautes et des pénalités, ici tous les coups sont permis.

 

De Long en Large

Joué par : Jeud'Impro ! au : Le Petit Chapeau Rond Rouge à Etterbeek (Bruxelles) depuis :

Une seule improvisation d'1h20' dans l'univers d'un réalisateur ou auteur célèbre.

 

Djarter - Battle d'Improvisation

Joué par : la LIP au : You Night Club ou Théâtre de la Toison d'Or (Bruxelles) depuis : 2016

Confrontation de 2 équipes de 3 improvisateurs. L'équipe gagnante est invitée à revenir la suivante fois, l'équipe perdante se fait "djarter".

 

Fabuleux Destins (Les) ©

Joué par : La Compagnie du Chambard à Mons (plusieurs salles) depuis : 2008

5 personnages, 5 destins atypiques, 5 histoires qui vont finir par se croiser au fil du spectacle.

 

Full Contact

Joué par : Jeud'Impro ! au : Le Petit Chapeau Rond Rouge à Etterbeek (Bruxelles) depuis : 2015

Le plus long championnat de Belgique, tous concepts confondus, puisqu'il a débuté en octobre 2015 et qu'il se concluera lors de la finale en juin... 2020 ! Duels entre 2 improvisateurs de la Compagnie.

 

Harold

Joué par : La Compagnie Tadam à : La Cellule 133a à Saint-Gilles (Bruxelles) depuis :

Accompagnés par un musicien et à partir d'un mot donné par le public, 4 improvisateurs se lancent chacun dans un court solo inspiré par ce mot. Par la suite ces 4 solos se retrouvent déstructurés petit à petit pour aller chercher plus loin dans ce que ce mot peut évoquer.

 

Hasard & Destin ©

Joué par : La Compagnie du Chambard à Mons (plusieurs salles) depuis : 2008

Pièce de théâtre improvisée en 2 actes. Les improvisateurs découvrent le décor en même temps que le public. Avec l'aide de celui-ci, le hasard et le destin mettront des batôns dans les roues des personnages durant le second acte.

 

Hep Garçon ! ©

Joué par : La Compagnie du Chambard à Mons (plusieurs salles) depuis : 2008

Le Chef et ses 5 serveurs sont à votre service pour toute commande pour le meilleur et pour le rire.

 

Il était une fois ©

Joué par : La Compagnie du Chambard à Mons (plusieurs salles) depuis : 2008

À partir de débuts de contes écrits par les spectateurs, un grand-père et ses petits enfants improvisent la suite de l'histoire.

 

Impro de la Fortune

Joué par : La Confrérire à La Courte Échelle à Liège depuis : 2017

Sur bases de thèmes donnés par le public et de contraintes données par une Roue de la Fortune malveillante, les improvisations se succèdent le temps d'une folle soirée.

 

Impro Show

Joué par : Patrick Ridremont, Olivier Leborgne et Jean-Claude Dubiez à : La Source à Ixelles (Bruxelles) depuis :

Ces 3 improvisateurs expérimentés ne craignent en aucun cas les contraintes imposées par le hasard, ou du moins la roue (type Roue de la Fortune) qui le représente, pour un florilège d'improvisations.

Impro Sur Table

Joué par : La LIP au : Quartier Latin à Ixelles (Bruxelles) depuis : 2016

Tous les samedis, 3 improvisateurs de la LIP viennent ajouter un grain de folie au repas des clients du Quartier Latin avec des improvisations à la demande.

 

Jeudi Série

Joué par : Jeud'Impro ! au : Le Petit Chapeau Rond Rouge à Etterbeek (Bruxelles) depuis :

Chaque année une nouvelle série TV totalement improvisée. Chaque spectacle correspond à une saison. Il n'est néanmoins pas obligatoire d'assister aux saisons précédentes pour comprendre le déroulement de l'intrigue.

 

Jeux Divers

Joué par : Jeud'Impro ! au : Le Petit Chapeau Rond Rouge à Etterbeek (Bruxelles) depuis :

Des questions de culture générale issues de jeux de société célèbres sont posées au public. Ces mêmes questions font office de thème pour les improvisations.

 

Living Images ©

Joué par : La Compagnie du Chambard à Mons (plusieurs salles) depuis : 2008

Un spectacle qui mêle l'imaginaire de 3 improvisateurs à des projections sur grand écran. Images, vidéos, sons, tout y passe pour assurer un grand show multimédia.

 

Lucha Libro

Joué par : des invités au : Le Petit Chapeau Rond Rouge à Etterbeek (Bruxelles) depuis : 2016

Joué par : des invités au : Centre Culturel de Waremme à Waremme depuis : 2015

Concept créé en Amérique du Sud, il consiste en des duels d'improvisateurs/écrivains qui ont 3' pour écrire une histoire sur base d'un thème donné par le maître de jeu. Une comédienne fait une lecture des 2 textes après chaque duel avant le vote du public. Le spectacle se clôture avec la finale des 2 meilleurs auteurs de la soirée.

 

Match d'Impro ©

Joué par : La LIB au : Théâtre Marni à Ixelles (Bruxelles) depuis : 1985

Joué par : La Compagnie du Chambard à : Dour et Mons depuis : 2008

Joué par : La FBIA à Ixelles, Bruxelles, Waterloo et Namur depuis : 1989

Joué par : IMPROVISATION.be à Woluwe-St-Pierre (Bruxelles) et Wavre depuis : 1999

Ne sont repris ci-dessus que celles qui organisent un championnat. Concept le plus populaire de toute la francophonie. Deux équipes s'affrontent dans une patinoire sous l'oeil vigilant de l'arbitre et de ses assistants dans une série d'improvisations aux thèmes aussi variés que les contraintes imposées par l'arbitre.

 

MOTAMO

Joué par : Thierry de Coster, Christelle Delbrouck, F-X Fiévez, Odile Matthieu, Thomas Demarez et Gilles Delvaulx

au Bouche-à-Oreille à Etterbeek (Bruxelles) et ailleurs en Wallonie. Depuis : 2015

Le public est invité en arrivant à écrire un mot sur une carte postale "rétro". Toute la soirée une animatrice piochera dans ces cartes, le mot inscrit donnant l'impulsion de l'improvisation. Les comédiens décident eux-mêmes quand une impro se termine.

MOTEL

Joué par : La Sélection Nationale FBIA au : Le Petit Chapeau Rond Rouge à Etterbeek (Bruxelles) depuis : 2015

Une chambre dans un motel, 3 histoires et leur lot de secrets. Après avoir découvert le début de chaque histoire, 1 improvisateur par histoire y ajoute un secret, puis les histoires continuent et au tour suivant de nouveaux secrets viennent s'ajouter.

À ne pas confondre avec :

 

Motel

Joué par : RTT Improvisation au : Foyer Socioculturel à Antoing depuis :

Avec l'aide du public qui aura donné les caractéristiques de chaque personnage, ceux-ci prennent vie pour raconter leur histoire dans cette chambre de Motel. Le gérant partage également quelques uns de ses nombreux souvenirs.

 

Notes ©

Joué par : La Compagnie du Chambard à Mons (plusieurs salles) depuis : 2008

Plusieurs comédiens et un musicien s'associent pour créer une pièce de théâtre totalement improvisée.

 

Page Blanche

Joué par : Agnès Calvache, Peggy Green, Marie-Pierre Thomas, Elisabeth Wautier, Antonin Descampe, Olivier Prémel, Patrick Spadrille et Ron Wisnia à l'Arrière-Scène à Etterbeek (Bruxelles) depuis : 2015

En démarrant d'une page blanche et avec l'impulsion d'un mot donné par le public, les improvisateurs vous emmènent dans une histoire d'1h20' totalement improvisée.

 

PLAY

Joué par : Les Taupes (FBIA) au : Peanuts Republic à Braine l'Alleud depuis :

Spectacle qui revisite les genres cinématographiques avec 2 improvisations de 30' et 4 improvisations de 7'.

 

Rencontre d'impro

Joué par : La majeure partie des équipes amateurs partout en Belgique depuis : 1989

Rencontre amicale de 2 équipes pour une série d'improvisations courtes suivant des thèmes et des contraintes données par un maître de jeu. Le décorum est parfois inspiré par une fête populaire (Rencontre de Noël, Rencontre Hommes VS Femmes à la Saint-Valentin,...) ou par un jeu populaire (Koh l'impro, inspiré de Koh Lanta, à Charleroi).

 

Studio Impro

Joué par : Studio Impro à : L'Os à Moelle à Schaerbeek (Bruxelles) depuis : 2006

Un réalisateur vend son âme au diable en échange de 4 acteurs capables de tout jouer et d'une armée de farfadets pour l'aider à trouver des titres pour ses films (en l'occurence le public qui propose un titre sur un papier à l'entrée).

 

Surprise du Chef (La)

Joué par : Jeud'Impro ! au : Le Petit Chapeau Rond Rouge à Etterbeek (Bruxelles) depuis :

Un improvisateur de la Compagnie impose aux autres improvisateurs un concept inédit.

 

Tandem

Joué par : Patrick Spadrille et Nicolas Tondreau à : La Source à Ixelles (Bruxelles) depuis : 2015

2 hommes sur une scène, une impulsion du public (un lieu de départ, ...) et voilà une pièce de théâtre qui se crée dans l'instant. Spectacle d'improvisation basé sur les émotions, positives comme négatives.

 

Versus

Joué par : La LIP à : L'Espace Lumen à Ixelles (Bruxelles) depuis : 2014

Concept phare de la saison de la LIP, (presque) tous les dimanches et lundis d'octobre à décembre, 10 improvisateurs se retrouvent sur la scène du Lumen pour un "LIP Versus Concept". Chaque week-end la thématique change (Espaces, Personnages, Musique, ...), celle-ci poussant les improvisateurs à se dépasser encore et toujours.

 

Voyage

Joué par : Les Ateliers du Théâtre Improvisé (2 troupes) au : B.A.M.P. à Schaerbeek (Bruxelles) depuis : 2015

Sans canevas ni genre, et à partir d'une impulsion donnée par le public (mot, musique, sujet de conversation, ...), 6 improvisateurs se lancent dans une pièce de théâtre d'1h15' totalement improvisée.

 

Un Pour Tous

Joué par : La Compagnie FMR à l'Espace IND à Jemappes depuis :

Sur base de thèmes donnés par le public, chaque comédien qui se sent inspiré s'avance lorsque l'un des comédiens crie "Un pour Tous" et que tous répondent "Tous pour Un". Celui ou ceux qui se sont avancés démarrent l'impro. La fin de l'impro est sonnée par le comédien qui le désire. Si personne ne s'avance au départ, les comédiens crient "Solidaires" et démarrent l'impro tous ensemble.

 

ZOOM

Joué par : Christelle Delbrouck, Marie-Pierre Thomas, Barbara Dauby, Claire de Reuck et Maud Lefebvre

au : Le Petit Chapeau Rond Rouge à Etterbeek (Bruxelles) depuis :

Spectacle 100% féminin. Un régisseur leur a préparé un décor sur scène et une musique d'intro qu'elles ne découvriront qu'au départ du spectacle. Et les voilà parties pour 1h20' dans ce seul et unique lieu pour une improvisation teintée d'humour, d'émotion et de beaucoup de sensibilité.

 

 

 

LaBel Impro © All Rights Reserved